Japon Suki

Parc de Ueno 上野公園

Mis à jour le 15/06/2021 à 07:54 par Clemox
#2 sur 7 à Kantô
4.65 / 5

  • Durée de visite entre 1h et 2h
  • 5-20 Uenokoen, Taito city, 110-0007 Tokyo
  • +81-3-3827-9420 jp

Ueno, un parc populaire dédié à la culture

Le parc public de Ueno Onshi (上野恩賜, littéralement « le cadeau impérial du haut des champs ») se trouve au nord-ouest de Tôkyô et est ouvert depuis 1873 sur le site d’un ancien temple protégeant le château d’Edo (ancien nom de Tôkyô). Aujourd’hui, le parc de Ueno est un poumon vert de la ville très populaire auprès des touristes et des tokyoïtes. Perdez-vous dans ce parc qui cache plein de nombreux monuments typiques de la culture Japonaise dont le musée national de Tôkyô.

Ueno pour les cerisiers

L'un des meilleurs moments pour aller au parc de Ueno est au moment de Hanami (les cerisiers en fleurs) entre la mi-mars et la mi-avril. Avec plus d’un millier de cerisiers, la centrale du parc attire énormément de Japonais qui réservent leur place de pique-nique très en avance pour y faire la fête. Si vous y venez à cette période, vous découvrirez un endroit très populaire et agréable.

Plan du parc Ueno
Cerisiers en fleurs à Ueno

Ueno pour son étang

La partie sud du parc est le grand étang Shinobazu dont la moitié est recouvert de nénuphars qui sont en fleurs sur juillet / août. De l'autre côté, beaucoup d'animaux dont de nombreux poissons et oiseaux. Avec un peu de chance, vous verrez les anciens du quartier nourrir les oiseaux à la main !

Enfin, faites un tour en bateau, ou en pédalo-cygne pour les amoureux sur l'étang (9h30 – 17h30, prix : 600 yens / 5 € les 30 min).

Etang Shinobazu
Habitué du parc nourrissant les oiseaux

Ueno pour ses temples

Au milieu de l’étang, vous trouverez le Benten-dô, petit temple bouddhiste dédié à la déesse de la richesse, du bonheur, de la sagesse et de la musique. Benten est à l’origine la personnification d’une rivière, d'où la présence de ce temple au milieu de l'étang.

Temple Benten-dô

A l'est du Benden-dô, en hauteur, vous trouverez le temple bouddhiste Kiyomizu Kannon-dô. Il s’agit d’une petite reproduction du célèbre temple Kiyomizu-dera à Kyôto. Construit en 1632, sa plateforme surplombe le parc. Vous y trouverez le célèbre pin dont l’une des branches forme un rond : le tsuki no matsu (le « pin de lune »). C'est l'œuvre d'un paysagiste de l’époque Edo qui symbolise la lune et la bonne fortune. Les femmes voulant des enfants viennent y prier.

Temple Kiyomizu Kannon-dô avec le tsuki no matsu
Tsuki no matsu

En vous dirigeant au nord en longeant l'étang, vous trouverez le petit sanctuaire shintoïste Hanazono Inari qui est vraiment magnifique bien qu'un peu laissé de côté par les touristes. Il est associé aux renards et au riz. En faisant le tour, vous trouverez une allée de torii et, si vous cherchez bien, un petit passage vers une petite cavité au milieu du temple. 

Sanctuaire Hanazono Inari
Allée de Torii

En continuant vers le nord, vous trouverez le sanctuaire shintoïste Tôshôgu (9h – 17h30, prix : 500 yens / ~4 €) ainsi que son magnifique jardin de pivoine à voir en janvier / février (en supplément à payer en plus du temple). Construit en 1651, le monument principal est recouvert d’or est dédié au shogun Tokugawa. Ce fut le dernier Shogun qui unifia le Japon à l'époque Edo. Ce n'est pas forcément nécessaire de payer pour y entrer, vous pouvez simplement admirer le bâtiment depuis l’entrée.

Tôshôgu, bâtiment recouvert d'or

Ueno pour ses monuments

Le parc est un endroit de détente et également un centre culturel important de Tôkyô. A l’intérieur du parc, vous trouverez plusieurs monuments intéressants :

- La statue de Saigo Takamori, nommé « le dernier vrai samouraï », dont la vie à inspiré le film « le dernier samouraï »

- Le grand bouddha dont il ne reste plus que le visage, le reste ayant été fondu pour les besoins de la seconde guerre mondiale

- L'horloge "Toki Wasureji no to" ("la tour du temps oublié") commémorant le raid aérien du 10 mars 1945 faisant 100 000 morts dans la capitale

- La pagode a 5 étages

Le dernier vrai Samourai
Visage de bouddha
Toki Wasureji no to

Ueno pour les attractions et musées

A l’ouest du parc, vous trouverez le zoo de Ueno, le plus vieux du Japon (9h30 – 17h00, prix : 600 yens / ~5 €). L’attraction principale est son panda. Cependant, comme dans la plupart des zoos du Japon, les conditions de vie des animaux ne sont pas exceptionnelles en comparaison des zoos français.

Rhinocéros du zoo de Ueno

Le principal musée est le musée national de Tôkyô. Vous y trouverez toute l’histoire du Japon de l’ère Jômon (13 000 av-jc) à l’ère Edo (1868). Il rassemble la plus grande collection d’objets d’art sur le Japon avec des céramiques, des kimonos, des objets liés aux samouraïs … C’est le musée incontournable pour ceux qui aiment la culture Japonaise.

Statue bouddhiste du musée national

Autour, vous trouverez plusieurs autres musées :

- Musée de Shitamachi présente la vie à Tôkyô entre l’ère Edo et la seconde guerre mondiale. Il présente de belles reproductions grandeur nature d’habitations et boutiques.

- Musée national de la Nature et des Sciences de Tôkyô, entièrement en Japonais et plutôt orienté pour les enfants

- Musée national de l’Art Occidental avec des peintures européennes du moyen âge à l’époque contemporaine

Festivals à Ueno

Ce lieu populaire accueille chaque année plusieurs festivals :

- Festival des cerisiers en fleurs : entre fin mars et début avril à la fleuraison des cerisiers

- 25 mai : fête du temple Gojoten à Ueno (temple situé juste à côté du Hanazono Inari)

- Festival d'été autour de l'étang : mi-juillet à mi-août

- 25 septembre : fête des poupées au temple Kiyomizu Kannon-do

Au hasard des jours, vous pourrez aussi voir quelques processions.

Autour du parc de Ueno

Plusieurs endroits retiendront votre attention autour du parc de Ueno lors d'une belle promenade.

Au nord-ouest du parc, vous trouverez le quartier de Yanaka. Ce quartier a gardé son âme de l’époque Edo en ayant survécu au grand séisme de 1923 et aux bombardements de la seconde guerre mondiale. La plupart des bâtiments sont en bois avec de nombreux temples, et l’un des plus grands cimetières de la ville où se trouve la tombe de Tokugawa.

Cimetière de Yanaka

Au sud du parc et la gare JR, vous trouverez la rue commerçante d’Ameya-yokochô (littéralement, la rue des boutiques de bonbons). C’était l’ancien marché noir des produits américains après la seconde guerre mondiale. Très populaire, vous y trouverez tout un tas de produits : aussi bien de l’alimentation que des vêtements pour des prix dérisoires. 

Ameya-yokochô

Horaires

Bien que le parc ne soit jamais fermé, il est demandé d'y entrer uniquement dans les horaires autorisés.
Il faut compter entre 1h et 2h de visite.

Lundi au dimancheFermé

Tarifs et prix d'entrée

L'accès est gratuit.

Accès et transport

Train et Métro

  • Station Ueno à 245m
    Ligne Ginza, compagnie Tokyo Metro
  • Station Ueno à 249m
    Ligne Yamanote, compagnie JR Est
  • Station Ueno à 287m
    Ligne Hibiya, compagnie Tokyo Metro
  • Station Keisei Ueno à 306m
    Ligne Keisei, compagnie Keisei

Services

  • Accueil et information

    Devant la gare Ueno JR

  • Coin locker

    Dans la gare Ueno JR

  • Espace bébé

    Au bâtiment d'administration du parc

  • Toilettes

  • Café
  • Restaurant