Japon-SukiJapon Suki

#1 sur 1 à Nagiso

Mis à jour le par clemox@gmail.com

Le Nakasendô

Le Japon regorge de trésors dont l'ancienne route du Nakasendô dans la vallée de Kiso au milieu des Alpes Japonaises. Durant la période Edo (1603-1868), ce chemin reliait Kyôto à Edo (aujourd’hui Tôkyô) avec 69 villes étapes réparties sur 534 km qui servaient aux voyageurs à se reposer.

Aujourd’hui, il existe encore certaines sections de ce chemin, notamment entre les villes de Magome Juku et Tsumago Juku. Il s'étend sur 8 km et offre une magnifique randonnée en pleine nature.

Sentier Nakasendô
Sentier Nakasendô

Quelle est l'histoire du Nakasendô ?

Le début de l'ère Edo (1603-1868) est marqué par la réunification du Japon par le Shogunat TOKUGAWA qui s'accompagna de nombreux changements politiques et culturels. Cela compris la remise en état d'un réseau routier très vieillissant.

Cinq routes de Gokaidô
Cinq routes de Gokaidô

Cinq grandes routes furent officiellement désignées et restaurées pour permettre aux seigneurs de ce déplacer rapidement et faciliter le transport des marchandises. L'une d'entre elles est le Nakasendô qui partait de la capitale Edo (aujourd'hui Tôkyô) et allait jusqu'à l'ancienne capitale de Kyôto en passant par les montagnes du centre du Japon (Nakasendô / 中山道 signifie littéralement "la route au milieu des montagnes"). Le chemin s'étirait sur 534 km avec 69 villes étapes qui servaient aux voyageurs à se reposer.

Avant la création de cette route, il existait déjà plusieurs parties de routes qui reliaient les villes entre elles, et la création du Nakasendô fût officialisée en 1716.

Chemin pavé du Nakasendô près de Ochiai Juku
Chemin pavé du Nakasendô près de Ochiai Juku

Aujourd'hui, la majeure partie du chemin a été remplacé par des routes goudronnées ou a été abandonné. La partie entre les villes de Magome Juku et Tsumago Juku a été préservée et est toujours entretenue pour le plaisir des randonneurs.

Ville étape de Tsumago Juku
Ville étape de Tsumago Juku

Tous les noms des villes étapes du Nakasendô sont suivis par "宿" qui se prononce "Juku" et signifie auberge ou gîte. Ainsi, vous verrez écrit "Magome Juku" (馬籠宿) sur les panneaux pour indiquer que la ville propose des auberges.

Quel itinéraire prévoir pour faire la randonnée du Nakasendô ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour faire la randonnée du Nakasendô. En venant en train, vous passerez obligatoirement par les station JR Nagiso et JR Nakatsugawa ou JR Ochiaigawa.

L’itinéraire complet est parfait sur une journée ensoleillée, vous trouverez de quoi vous restaurer dans les villes de Tsumago Juku et Magome Juku qui sont petites mais très touristiques. Prévoyez surtout de l'eau car vous ne trouverez aucun distributeur automatique sur le chemin. Des toilettes gratuites sont régulièrement mises à disposition sur le parcours.

Carte de la randonnée Nakasendô
Carte de la randonnée Nakasendô

L’itinéraire que nous vous présentons se fait dans le sens Nakatsugawa, Magome Juku, Tsumago Juku et Nagiso, mais il est possible de le faire dans l’autre sens. Aussi, si vous voulez le raccourcir, vous pouvez passer par la gare JR Ochiaigawa au lieu de la gare JR Nakatsugawa.

Nous avons créé une carte complète de notre itinéraire de randonnée avec les points d'intérêts, vous pouvez la trouver sur Google Map.

1) Randonnée de la gare JR Nakatsugawa à Magome Juku : 3h / 9 km

L'étape de départ de notre randonnée du Nakasendô est la ville moderne de Nakatsugawa (中津川 / "le port du milieu de la rivière"). Dès la sortie de la gare, vous trouverez un panneau d'information présentant le chemin jusqu'à Tsumago Juku (voir la photo ci-dessous).

Carte du Nakasendô à Nakatsugawa
Carte du Nakasendô à Nakatsugawa

Si vous souhaitez directement vous rendre à Magome Juku, il est possible de prendre un bus près de la gare.

Pour rejoindre le chemin principal du Nakasendô, avancez sur 350 mètres dans la grande avenue devant la gare. A droite, vous verrez une route avec des cailloux blancs et jaunes incrustés, c'est la route qui mène au vieux centre-ville et à l'auberge Nkatatsugawa Juku, la 45ème du Nakasendô. Au niveau de ce croisement, préférez prendre la route de gauche pour commencer la randonnée du Nakasendô.

Vous trouverez assez vite une route qui monte avec un petit temple et un pont piétonnier qui enjambe une route nationale. Une fois de l'autre côté, vous trouverez à nouveau une route avec des cailloux blancs et jaunes incrustés. A partir de là, suivez toujours cette route ou les panneaux qui indiquent le chemin.

Chemin goudronné du Nakasendô
Chemin goudronné du Nakasendô
Panneau d'information du Nakasendô
Panneau d'information du Nakasendô

Cette portion de la randonnée est très jolie avec des paysages de campagne et quelques points de vue en hauteur, notamment sur un magnifique pont rouge en arrière plan.

Vue sur la vallée
Vue sur la vallée
Point de repos des randonneurs
Point de repos des randonneurs

A mi-chemin, vous passerez dans un petit village avec des vieilles maisons dont l'auberge Ochiai Juku, la 44ème du Nakasendô. Vous continuerez ensuite en forêt sur une ancienne partie du Nakasendô dont le sol est pavé de pierres.

Plus loin sur le chemin, vous aurez le choix entre plusieurs sentiers. Le panneau est malheureusement entièrement en Japonais (voir photo ci-dessous), il explique que le chemin a évolué au fil des années pour proposer des alternatives plus simples et rapides suite à la construction de ponts. Quel que soit le chemin choisit, vous arriverez au même endroit : la ville de Magome Juku !

Explications sur les chemins du Nakasendô
Explications sur les chemins du Nakasendô
Cascade de la rivière Ochiai
Cascade de la rivière Ochiai

2) La ville de Magome Juku

Il est impossible de ne pas tomber sous le charme de ce village pittoresque avec ses maisons traditionnelles en bois et ses rues pavées. La ville de Magome Juku (馬籠宿 / "auberge de l'enclos aux chevaux") est la 43ème ville étape du Nakasendô.

Plan de Magome Juku
Plan de Magome Juku
Entrée de Magome Juku
Entrée de Magome Juku

Vous y trouverez de nombreuses boutiques de souvenirs et des bâtiments préservés comme l'auberge et les écuries.

Moulin à eau de Magome Juku
Moulin à eau de Magome Juku
Auberge de Magome Juku
Auberge de Magome Juku

De petits cafés et restaurants vous permettront également de vous reposer tout en admirant les montagnes environnantes. Nous vous conseillons le café "HillBilly Coffee Company" qui se trouve juste à gauche du moulin à eau, le service est un peu long mais les boissons y sont très bonnes.

3) Randonnée de Magome Juku à Tsumago Juku : 2h / 8 km

En sortant de la ville de Magome Juku, vous continuerez sur le sentier du Nakasendô tel qu’il était pendant la période Edo (1603-1868). La randonnée se fait en 2 heures sur 8 km et est principalement en forêt.

Sortie de Magome Juku
Sortie de Magome Juku
Sentier Nakasendô vers Tsumago Juku
Sentier Nakasendô vers Tsumago Juku

Vous trouverez rapidement des panneaux vous informant de la présence d'ours. Pour vous rassurer , nous n'en avons croisé aucun ! En plus, des cloches "anti-ours" sont mises à disposition régulièrement, il s'agit plus de folklore que d'un vrai danger ;)

Cloche contre les ours !
Cloche contre les ours !
Vue sur la vallée de Kiso
Vue sur la vallée de Kiso

Vers le milieu de la randonnée, vous trouverez une maison Japonaise traditionnelle dans laquelle vous pourrez gratuitement prendre un thé et un gâteau. Par politesse, pensez à faire un don d’argent pour le service rendu.

Un peu plus loin, vous trouverez les chutes d'eau de Otaki et Metaki. C'est un endroit idéal pour faire une petite pause rafraîchissante.

Maison abandonnée le long du Nakasendô
Maison abandonnée le long du Nakasendô
Chute d'eau Metaki
Chute d'eau Metaki

4) La ville de Tsumago Juku

Bien que nous ayons une préférence pour la ville de Magome Juku, Tsumago Juku est également un village étape ayant conservé son apparence historique. Les visiteurs peuvent se promener dans ses ruelles étroites, admirer les maisons traditionnelles et le moulin à eau. Tsumago Juku est la 42ème étape du Nakasendô, son nom s'écrit "妻籠宿" et signifie "Auberge où les femmes mariées passent la nuit".

Plan de Tsumago Juku
Plan de Tsumago Juku
Auberge de Tsumago Juku
Auberge de Tsumago Juku

Vous y trouverez des cafés et des restaurants pour une halte bien méritée.

5) Randonnée de Tsumago Juku à la gare JR Nagiso : 1h / 4 km

Si vous souhaitez directement vous rendre à la gare JR Nagiso, il est possible de prendre un bus dans la ville de Tsumago Juku.

Cette dernière partie de la randonnée offre différents types de paysages dont de la ville, de la campagne et de la forêt. 

Chemin Nakasendô en forêt
Chemin Nakasendô en forêt
Chemin Nakasendô en campagne
Chemin Nakasendô en campagne

Vous terminerez votre parcours à la petite gare JR de Nagiso (南木曾 / "Grand arbre du sud"), essayez de prévoir le train que vous souhaitez prendre à l'avance car il n'y en a pas beaucoup.

Ville de Nagiso
Ville de Nagiso

Comment se rendre jusqu’au Nakasendô ?

La partie préservée du Nakasendô n'est pas directement accessible depuis une ville desservie par le train. Il faudra d'abord vous rendre jusqu'aux villages de Magome Juku ou Tsumago Juku. 

Si vous faites la randonnée entre ces deux villages et que vous voyagez en train, vous devrez emprunter la ligne JR Chûô qui passe par les grandes villes de Nagoya et Matsumoto :

  • La ville de Magome est proche des stations JR Nakatsugawa et JR Ochiaigawa
  • La ville de Tsumago est proche de la station JR Nagiso

Il est possible de se rendre à pied ou en bus entre les gares JR et les villages.

Gare JR de Nagiso
Gare JR de Nagiso

Attention à bien privilégier les trains JR Express afin d'éviter de perdre du temps à faire tous les arrêts de la ligne JR Chûô car ils sont nombreux. La ligne étant une JR, vous pourrez naturellement utiliser votre JR Pass.

A quelle période faire la randonnée du Nakasendô ?

Le Nakasendô est accessible toute l’année, mais certaines saisons sont recommandées. 

  • Le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre) sont idéals pour profiter du beau temps.
  • Evitez l’hiver qui est très froid et le chemin peut être enneigé. Evitez également l’été où les températures élevées vous ralentiront. 

Dans tous les cas, pensez à prendre de l’eau car il n’y a pas beaucoup de distributeurs de boissons sur le chemin.

Service de transfert de bagages entre Magome Juku et Tsumago Juku

Dans les deux offices de tourisme des villes, vous pourrez laisser vos bagages entre 8h40 et 11h40 afin de les récupérer dans l’autre ville entre 13h00 et 17h00.

Le service coûte 1 000 yen (~ 7,5 €) par bagage et est ouvert entre le 20 mars et fin novembre.

Le nombre de visiteurs étant très faible en hiver, le service de transfert est fermé.

Tags

  • Incontournable
  • Vue exceptionnelle
  • Par beau temps
  • En solo
  • En groupe