Japon-SukiJapon Suki

En résumé

Voyager en avion sur un vol long-courrier entre la France et le Japon peut être épuisant en raison des 13 heures de vol, mais avec quelques astuces, vous pouvez rendre ce voyage plus agréable.

Un vol long-courrier est découpé en 5 grandes phases :

  • Le décollage
  • Le premier repas
  • La nuit
  • Le second repas 
  • L'atterrissage

Cet article vous propose plusieurs conseils pour passer le meilleur moment possible durant le trajet.

Mis à jour le par clemox@gmail.com.
Comment passer un bon vol vers le Japon ?

Voyager en avion entre la France et le Japon est épuisant en raison des 13 heures de vol. Pour rendre cette expérience aussi agréable que possible pour vous et les autres passagers, il est important de bien préparer votre vol. Dans cet article, nous vous donnerons des conseils pratiques pour gérer au mieux un vol long-courrier vers le Japon.

Si vous avez besoin d'informations sur les procédures aux aéroports, nous avons un article détaillé sur le sujet.

Comment se déroule un vol long-courrier ?

Il faut d’abord savoir comment se déroule un vol international long-courrier. Les 13 heures de trajet sont découpées comme suit :

1. Décollage et explications : ~ 1 heure

Comme pour tous les vols, le décollage est précédé par les explications de sécurité fournies par le personnel de bord. Cela comprend les consignes de sécurité, les informations sur les ceintures de sécurité, les sorties de secours et d'autres éléments importants.

Installation dans un avion (ANA)
Installation dans un avion (ANA)

2. Premier repas après le décollage : ~ 1 heure 30 minutes

Peu après le décollage, les hôtesses de l'air vous distribueront une boisson froide et un petit encas (gâteaux secs ...). Selon la compagnie aérienne, vous aurez un ou plusieurs choix de menu pour le premier repas. Par exemple, chez ANA, il y a généralement 2 options de menu. Vous recevrez un plateau repas avec une entrée, un plat, un dessert et une petite bouteille d'eau.

Exemple de premier repas
Exemple de premier repas

Il est important de noter que notre goût est différent en altitude, cela influence le ressenti de la qualité des repas à bord. De plus, ils sont en général de qualité moyenne, ne vous attendez donc pas à ce que ce soit délicieux.

Les hôtesses de l'air viendront ensuite ramasser les plateaux et autres détritus environ 1 heure après avoir servi les repas.

3. Nuit : ~ 7 heures

Après le repas, les hublots de l'avion seront fermés pour permettre aux passagers de se reposer. Vous aurez un petit oreiller et une couverture pour plus de confort pendant la nuit.

À tout moment, vous pourrez demander de l'eau aux hôtesses qui passent régulièrement dans les couloirs. En effet, l'air de l'avion est très sec et il est important de régulièrement s'hydrater.

Vous pourrez profiter des différentes activités proposées sur l'écran de votre siège pour vous occuper : regarder des films, écouter de la musique, jouer à divers jeux...

4. Second repas avant l'atterrissage : ~ 1 heure 30

Avant l'atterrissage, vous aurez un deuxième repas qui sera servi 3 à 4 heures avant l'arrivée à destination. Les choix de menu est différent du premier repas et vous recevrez un nouveau plateau repas avec une entrée, un plat, un dessert et une boisson.

Exemple de second repas
Exemple de second repas

5. Atterrissage : ~ 2 heures

Les dernières heures du vol vous sembleront les plus longues, car vous attendrez que l'avion atterrisse. Avant d'être obligé de rester assis jusqu'à l'arrêt complet de l'appareil, assurez-vous de bien ranger vos affaires pour le débarquement.

10 conseils pour passer un bon vol !

Les vols long-courriers peuvent être difficiles à passer en raison des vibrations de l'avion, du bruit des moteurs et des autres passagers. Voici nos 10 conseils pour rendre votre vol plus agréable !

1. Choisissez judicieusement votre siège

Si la compagnie aérienne vous permet de choisir votre siège à bord de l'avion, plusieurs options s'offrent à vous en fonction de vos préférences !

  • Pour minimiser les turbulences, choisissez un siège situé au centre de l'avion et légèrement en arrière des ailes. Toutefois, gardez à l'esprit que ces sièges sont les plus bruyants.
  • Si vous êtes grand(e) et avez besoin de plus d'espace pour vos jambes, privilégiez les sièges près des couloirs centraux qui permettent de les étendre.
    Cependant, cela signifie que vous n'aurez pas de vue par les hublots.
  • Si vous avez besoin d'accéder fréquemment aux toilettes, choisissez un siège près des espaces entre les cabines, du côté du couloir.

Place disponible devant les sièges (ANA)
Place disponible devant les sièges (ANA)

2. Enlevez vos chaussures !

Une fois que l'avion a décollé, pensez à enlever vos chaussures pour améliorer votre confort. Pendant le vol, vos pieds ont tendance à gonfler, ce qui peut être inconfortable. N'oubliez pas de les remettre si vous vous rendez aux toilettes, car cet endroit peut n'est le plus propre de l'avion.

3. Prévoyez un casque de musique ou des bouchons d’oreilles

Le bruit à l'intérieur de l'avion est assez fort et peut devenir gênant au bout de plusieurs heures de vol. Pour améliorer votre confort, vous pouvez emmener un casque de musique avec une fonction d'annulation de bruit active. À défaut, vous pouvez essayer les bouchons d'oreilles pour atténuer le bruit.

4 – Emmenez de la musique et des vidéos pour vous divertir

La plupart des avions long-courriers sont équipés d'écrans intégrés dans les sièges vous permettant de regarder des films à bord. Cependant, les options de langues peuvent être limitées et ne pas toujours proposer du français ou des films qui vous conviennent.

Il est donc recommandé d'avoir des films, des séries et de la musique sur votre téléphone pour vous divertir pendant le vol. Cela peut être particulièrement utile si vous voyagez avec des enfants pour les aider à passer le temps.

5. Emportez un masque de nuit

Avoir un masque de nuit lors de vos voyages en avion peut être utile. Les autres passagers peuvent allumer des lumières ou regarder des films, ce qui peut vous empêcher de dormir.

6. Évitez d’emmener des livres en cabine

Penser à lire un livre pendant un vol peut sembler attrayant, mais avec le bruit de l'avion, cela peut être difficile. De plus, la majeure partie du vol long-courrier se déroule avec les hublots fermés, vous devrez donxc allumer votre lampe de siège et éclairer partiellement vos voisins.

De plus, les livres peuvent être lourds et ajouter du poids à votre bagage à main. Il est donc préférable d'éviter d'en prendre ou d'avoir une liseuse numérique.

7. Emmenez des câbles de recharge

La plupart des avions sont désormais équipés de ports USB 2.0 (très rarement d'USB-C), n'oubliez donc pas de prendre un câble de recharge pour votre téléphone à bord de l'avion.

Cela vous permettra de garder votre téléphone chargé pendant le vol et d'avoir une batterie pleine une fois arrivé à votre destination.

Ecran de divertissement avec port USB
Ecran de divertissement avec port USB

Dans certains avions, vous pouvez également trouver des prises électriques en bas des sièges, mais assurez-vous d'avoir un adaptateur international pour vous y brancher.

8. Préférez l'eau minérale aux boissons gazeuses et à l’alcool

Pendant les repas à bord du vol, les hôtesses vous proposeront des boissons, notamment de l'eau minérale ou du jus de pomme. Vous aurez aussi la possibilité de choisir des boissons gazeuses, du vin ou de la bière, mais il est conseillé d'éviter ce type de boissons durant un vol long-courrier.

Les effets des boissons gazeuses et de l'alcool peuvent être désagréables lors d'un long voyage en avion. Il est donc préférable de s'abstenir de les consommer, y compris dans les heures précédant votre départ.

L'air à bord des avions peut être très sec, ce qui peut entraîner une déshydratation. Assurez-vous de boire de l'eau régulièrement pendant le vol pour rester bien hydraté.

9. Étirez-vous ou déplacez-vous régulièrement

Un vol vers le Japon implique de reste assis au moins 10 heures de suite, ce qui peut entraîner une sensation de raideur musculaire et de l'inconfort. Essayez de vous étirer régulièrement dans votre siège ou d'aller jusqu'aux toilettes pour maintenir votre circulation sanguine et éviter la sensation de jambes lourdes.

10. Portez des vêtements confortables

Un vol long-courrier n'est pas un défilé de mode, il vaut mieux privilégier des vêtements amples et confortables ainsi que des chaussures faciles à enlever et remettre pour les déplacements dans l'avion.

Comment ne pas embêter les autres passagers ?

Certains comportements peuvent causer des désagréments aux autres passagers à bord d'un avion, même si vous n'en avez pas conscience. Voici des conseils pour éviter de déranger les autres passagers lors de votre voyage.

1 – Écouter de la musique ou des vidéos sans casque, parler fort

Il arrive que certains passagers écoutent de la musique ou regardent des vidéos sans utiliser de casque ou parlent fort entre eux dans l'avion. Cela peut être très dérangeant pour les autres passagers.

L'utilisation de jouets bruyants pour les enfants peut également énerver les autres passagers. Il est donc préférable d'éviter d'emporter ce type de jouets à bord de l'avion.

2 – Avoir un éclairage trop fort

Pendant la partie nuit d'un vol, les hublots sont fermés pour créer un effet de "nuit" dans la cabine. Cependant, certaines personnes peuvent avoir la luminosité de leur écran de siège ou leur téléphone de réglé au maximum, ce qui peut éblouir les passagers assis derrière eux. Pensez à diminuer la luminosité au maximum, surtout pendant la partie nocturne du vol.

De la même manière, n'ouvrez pas votre hublot pendant la partie nuit du vol, surtout s'il fait un grand soleil dehors, vous allez illuminer toute la cabine et perturber le repos des autres voyageurs.

Hublots ouverts en phase de nuit
Hublots ouverts en phase de nuit

3 – Ne pas bouger brusquement votre siège

Lorsque vous baissez le dossier de votre siège, faites-le de manière douce et progressive. Derrière vous, il se peut que la personne ait des affaires sur son plateau ou regarde un film, vous pourriez les faire tomber.

4 - Attention aux odeurs gênantes

Sur un vol long-courrier, cela peut être un fléau pour vos voisins. De manière générale, lorsque vous prenez l'avion, évitez les parfums et les déodorants très forts. 

De plus, il est recommandé d'éviter de manger des aliments odorants, tels que ceux qui dégagent une forte odeur d'ail ou d'épices. Les odeurs de nourriture peuvent se propager dans la cabine de l'avion et incommoder les autres passagers, en particulier ceux qui sont assis à proximité. Les plats servis à bord sont pensés pour ne pas être très odorants.